Accompagner la transformation des entreprises au niveau de la direction

conga - matt tuson
Par Matt Tuson, SVP & Managing Director EMEA chez Conga

Selon une étude conduite récemment par IDG et Insight, seules 25 % des entreprises ont atteint leurs objectifs de transformation digitale en 2019, tandis que 95 % poursuivent leurs efforts de modernisation des structures.

Quel que soit le service, les équipes dirigeantes d’entreprises de toutes tailles doivent faire preuve d’une motivation constante pour faire évoluer l’organisation.

Le cabinet d’analyse Forrester appelle cela une ʺculture d’innovation continueʺ par laquelle les entreprises peuvent promouvoir et transmettre activement des comportements d’apprentissage positifs dans l’ensemble de leur organisation – une culture beaucoup plus objective et axée sur les avantages des données et de la technologie. La véritable transformation des données ne s’arrête jamais et la culture de l’organisation doit refléter cela.

Ainsi, alors que les entreprises souhaitent mettre en œuvre des technologies nouvelles, innovantes ou transformationnelles, elles doivent tenir compte au quotidien des processus les plus élémentaires de leurs employés et des pratiques commerciales. Les procédures actuelles concernant l’analyse des données, le stockage et même les documents sont encore souvent basés sur d’anciens processus bien qu’une technologie beaucoup plus performante ait été mise en place depuis. En inculquant une culture continue et proactive, les entreprises peuvent alors garantir une expérience totalement unifiée et transparente, partagée par l’utilisateur final, ses propres employés et ses clients.

Les organisations doivent s’adapter à l’évolution de gestion des données afin d’éviter l’obsolescence à mesure que leurs concurrents progressent. Une approche axée sur les données permet ainsi d’éliminer les risques d’erreurs dans les documents et les processus, voire la perte complète de données ; ce qui améliore l’expérience client et réduit le risque de dommages financiers et – dans certains secteurs – un manque de conformité. Les données font partie intégrante de chaque étape du cycle économique. En connectant et en rationalisant pleinement les processus, les entreprises peuvent réduire le nombre de tâches à faible valeur ajoutée et augmenter la productivité des équipes. Une meilleure gestion des données permet également une plus grande garantie de conformité aux réglementations en vigueur, telles que le RGPD en Europe.

La capacité à utiliser pleinement les données est cruciale, mais uniquement lorsque ces dernières sont cohérentes dans tous les domaines de l’entreprise ; les différents départements travaillant sur des ensembles de données hétérogènes peuvent déstabiliser une entreprise. L’approche axée sur les données doit impérativement s’accompagner d’une stratégie de transparence et de communication, mais surtout d’une adhésion des équipes, portée par sa direction dont l’exemplarité sera garante du succès et de la compétitivité de l’entreprise. Pour y parvenir, seule une visibilité complète des actifs permettra une réelle compréhension. Ce faisant, les organisations pourront garantir l’atténuation des risques, assurer la conformité de leurs données et engendrer ainsi une augmentation de leur chiffre d’affaires.