DRH, Managers: comment gérer ses équipes à distance?

langara - zineb mcharek
Par Zineb MCHAREK, Fondatrice de Langara

Cela fait désormais plus d’un mois que le Covid-19 oblige managers et employés à être confinés chez eux pour une durée indéterminée. Les semaines passent mais les doutes sont toujours présents : manager ne s’improvise pas,  manager à distance encore moins. Les DRH et managers sont sur tous les fronts : ils doivent rassurer leurs salariés, s’assurer que personne n’est touché par le Coronavirus mais également continuer à gérer le travail des équipes.

Télétravailleurs aguerris ou néophytes, les managers doivent assurer une bonne productivité. Comment gérer à distance et quelles sont les bonnes pratiques ?

La communication est la clé

Chaque salarié est différent et vit cette crise à sa manière, que ce soit par rapport à sa personnalité ou à son contexte familial. Certains se sentent isolés quand d’autres sont perdus et/ou inquiets face à la situation. Il s’agit, avant toute chose, de les soutenir et de leur montrer que leur hiérarchie est présente et à l’écoute.

Une communication quotidienne (SMS, appels, visio-conférence, vidéo Whatsapp, etc.) est de rigueur. En gardant le contact avec eux, en s’intéressant à eux et en leur montrant que leur bien-être est important, il se sentiront compris. Ce sentiment d’appartenance à la société ne fera qu’accroître leur volonté de continuer à travailler avec efficacité. En effet, s’ils se sentent écoutés, ils seront plus à l’aise et resteront productifs que ce soit pendant ou même après le confinement. Il ne faut pas oublier que cette période pousse un bon nombre de salariés à être à l’écoute du marché. Beaucoup sont en effet inquiets de la situation économique de leurs employeurs, il faut donc doublement les rassurer.

Une communication transparente quelque soit les nouvelles – bonnes ou mauvaises – est primordiale pour garder leur confiance. Cette situation exceptionnelle oblige les entreprises à s’organiser différemment pour garder une continuité professionnelle malgré la distance.

Une bonne organisation voire une réorganisation

Les employés ont habituellement leurs rituels sur leur lieu de travail : arrivée à heure fixe, rendez-vous à la machine à café, échanges avec les collègues, etc. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Certaines de leurs tâches sont mises en stand-by, d’autres sont accentuées et ils sont loin de leurs managers et de leur zone de confort professionnelle.

Les DRH et managers ont parfois la lourde tâche de tout réorganiser afin que chaque collaborateur  en télétravail ait des directives précises. Tout le monde doit se sentir utile.

Il est aussi très important d’établir des règles et des barrières saines entre vie professionnelle et vie personnelle : heures de travail fixes, disponibilité des managers et des DRH, prise d’une vraie pause déjeuner.

Le management à distance a aussi des avantages : les salariés sont par définition moins contrôlés, ont plus d’autonomie, gagnent en confiance et donc en productivité. Ils échangent aussi davantage entre eux pour se soutenir : cela peut aussi leur permettre de communiquer avec d’autres collègues ou d’autres services qu’ils n’avaient pas l’habitude de côtoyer au bureau. Encore une fois on constate que l’humain est au centre de tout : les salariés sont confinés mais se soutiennent à distance et communiquent à titre professionnel mais aussi à titre personnel.

Se concentrer sur l’humain

Stratégies et réorganisations sont – la plupart du temps – au cœur des discussions des entreprises pour ne pas subir de baisse d’activité et surtout pour soutenir l’économie du territoire. Mais l’humain reste primordial surtout en cette période de crise sanitaire.

Le sentiment d’inquiétude et les questionnements sont propres à chacun. Il s’agit de se rassurer mutuellement et d’avancer ensemble dans cette crise. Discuter avec ses salariés de leur quotidien à la maison, des devoirs des enfants ou des activités extra-professionnelles – tout en restant professionnel – permettra de continuer à garder un lien humain et de conserver voire d’améliorer la confiance envers ses salariés.

Car, rappelons le, il s’agit aujourd’hui d’avancer ensemble et d’être présents les uns pour les autres pour surmonter cette période compliquée.

Ces réorganisations poussent à se poser des questions sur le management et l’accompagnement post-covid. Il est fort à parier que de nombreux salariés reviendront au bureau changés, contents de retrouver leurs habitudes, mais différents. En sortant de leur zone de confort et en gagnant plus d’autonomie pour certains, ils se seront investis plus que jamais dans cette épreuve. Le télétravail va t-il se démocratiser davantage? Les salariés vont-ils demander plus d’indépendance dans leurs fonctions? Les managers l’accepteront-ils? Le bien-être des salariés est une priorité mais les DRH – sur tous les fronts – ne doivent pas être mis de côtés pour autant car eux-aussi ont des enfants confinés à la maison. La forte cohésion d’équipe créée va t-elle permettre une nouvelle dynamique dans les sociétés? Réponse post-confinement…