Transformer durablement l’entreprise avec le Green Management

Depuis quelques années les entreprises sont de plus en plus montrées du doigt. En cause, un modèle d’exploitation de la planète qui peu à peu la vide de ses richesses et met en danger son avenir.  Avec la crise du Coronavirus, le monde s’est arrêté. Une prise de recul imposée mais nécessaire au sursaut collectif. Avons-nous, enfin, atteint le point de bascule ? Si l’entreprise veut aller de l’avant elle ne peut plus le faire à l’encontre de ses salariés. Elle doit apprendre à mieux gérer son Capital Humain. En ce sens la notion de Green Management semble aujourd’hui prendre tout son sens.

Qu’est-ce que le Green management ?


Le Green Management est un mode de management qui intègre les valeurs de la RSE : bienveillance responsabilité, transparence, respect et équité notamment, en donnant du sens et en responsabilisant l’ensemble des collaborateurs. C’est la transposition du réflexe Green au monde de l’entreprise. Un mode de management plus vertueux qui reprend les codes du Green et permet une meilleure mise en œuvre des projets de l’entreprise, notamment de la RSE. Il s’agit donc pour tous d’adopter des comportements plus responsables et plus durables. Un changement de paradigme qui ne s’arrête pas aux portes de l’entreprise. Le Green Management, consiste alors à considérer ses salariés comme on considère la planète, une ressource fragile qu’il s’agit de traiter avec respect et précaution. 

Le Green Management est durable 

Il s’agit de ne pas prendre plus que le salarié ne peut donner et de ne pas le conduire à l’épuisement. Il est fondamental de connaître les limites de ses collaborateurs et de comprendre qu’à partir d’un certain niveau de pression, cela peut avoir un impact négatif sur leur performance et leur avenir dans l’entreprise. Trop puiser dans les réserves des collaborateurs, c’est valoriser le court terme avant tout, une vision qui coûte souvent cher à l’entreprise. 

Le Green Management entraîne plutôt qu’il n’ordonne  

Le succès ne se commande pas. Il est à la fois personnel et collectif. La part de l’émotionnel et de l’affectif est déterminante dans le niveau d’engagement qu’aura le collaborateur. Il doit se sentir valorisé, soutenu et embarqué par son manager pour s’accomplir professionnellement. L’entreprise se doit également, dans la mesure du possible, de participer à la quête de sens de ses salariés et de les inclure au projet global.  

Pourquoi le Green Management débarque-t-il en entreprise ? 

Tout d’abord, la conscience sociale et environnementale est grandissante. Les jeunes générations y sont particulièrement sensibles et sont tournées vers l’action. Elles nous amènent à penser différemment. Le cadre législatif vient ensuite impacter nos modèles économiques. De nouvelles cases à cocher apparaissent pour décrocher un contrat, un appel d’offres ou une mission. Finalement, le Green Management est le reflet d’un monde du travail en transition. Par la pression qu’exerce chacune des parties prenantes (législatif, salariés, concurrence), ce dernier se développe peu à peu sous de nombreuses formes au sein des entreprises.

Il est temps de réconcilier l’entreprise et ses salariés, d’œuvrer pour le bien-être durable. Le Big Bang du management sera résolument Green.

Par Maud BALAYE – CMO de Wittyfit