Le groupe Prima Solutions est cité dans une étude de Novarica consacrée au marché des solutions de réassurance

Prima Solutions, première AssurTech française dédiée aux professionnels de l’assurance et de la réassurance en Europe, Amérique du Nord et en Asie-Pacifique, est citée dans le récent rapport de Novarica qui compare les principaux systèmes de gestion de réassurance sur le marché américain.

La société d’études et de conseil Novarica a en effet passé en revue les solutions de gestion de la réassurance disponibles sur le marché américain et a analysé les différents éditeurs, dont Prima Solutions et son logiciel Prima XL.

Prima Solutions est citée dans cette étude, parmi les 10 autres leaders du secteur, notamment grâce au dynamisme de son développement aux États-Unis qui est resté continu au cours des dernières années. En effet, avec une douzaine de références majeures sur le marché américain, la société bénéficie d’une forte notoriété sur le secteur de la réassurance depuis 2014. Sa plateforme cloud de gestion de réassurance permet de gérer toutes les activités de réassurance (cessions et acceptations) et en particulier la gestion des catastrophes naturelles, les multidevises, la gestion du run-off et le reporting règlementaire (Schedule F) qui sont des prérequis incontournables outre-Atlantique. Récemment, l’intégration de la solution Prima Analytics a décuplé les capacités d’analyses dans le but de donner du sens aux données de réassurance et d’aider à la prise de décisions stratégiques et opérationnelles.

Les fonctionnalités de Prima XL sont détaillées dans le rapport de Novarica publié cet été. Un aperçu de l’étude est disponible en ligne : https://novarica.com/reinsurance-management

Parmi les nombreux critères clés recensés, l’étude Reinsurance Management Systems 2020 s’intéresse notamment aux technologies utilisées, aux éléments différenciateurs, au profil des clients, aux branches d’activité supportées, aux options de déploiement, aux méthodologies de mise en œuvre ainsi qu’à la fréquence des mises à jour et des améliorations.

« Plusieurs raisons incitent les assureurs à moderniser leur système de réassurance : bénéficier d’une meilleure business intelligence, éviter le non-recouvrement des sinistres, automatiser l’ensemble des calculs de cessions, être en mesure de générer le reporting Schedule F… Les assureurs qui ont déjà réussi à mettre en place une gestion moderne et efficace de leur réassurance peuvent désormais en tirer profit, que ce soit au niveau de la maturité des organisations ou au niveau de la sophistication des contrats de réassurance, ce qui permet de mieux maîtriser les risques tout en libérant les opportunités de souscription », déclare Jeff Goldberg, vice-président de Novarica et co-auteur du rapport.

Malgré la complexité et l’importance capitale de la réassurance, de nombreux assureurs utilisent encore aujourd’hui des feuilles de calculs Excel combinées à des back-offices vieillissants pour gérer leurs cessions. Heureusement, le rapport de Novarica démontre qu’il existe de meilleures options pour ceux qui souhaitent investir dans une plateforme plus moderne, plus automatisée et plus efficace. 

« Toute société d’assurance à la recherche d’un système de gestion de la réassurance devrait lire le rapport de Novarica », estime Gregory Moliner, directeur général de Prima Solutions USA. « Il cerne clairement les principaux enjeux et identifie les acteurs incontournables du marché ».

Source :