CM.com prend une participation dans Phos, spécialiste du paiement mobile

Leader des logiciels cloud pour le commerce conversationnel, CM.com se renforce dans le paiement mobile en prenant une participation minoritaire dans Phos, une fintech transformant n’importe quel smartphone Android en terminal de paiement électronique.Six mois après le rachat de Payplaza, la société CM.com, leader des logiciels cloud pour le commerce conversationnel, se renforce dans le paiement mobile en prenant une participation minoritaire de 2 millions d’euros dans Phos, une fintech britannique opérant en Europe et aux Etats-Unis.


Baptisée SoftPOS, la solution développée par Phos et proposée par CM.com permet aux commerçants de convertir facilement leur appareil Android (PDA, smartphone ou tablette) en un terminal de paiement sécurisé, sans surcoût matériel ou contrat de maintenance additionnel.


La solution est compatible avec de nombreux logiciels de caisse, et permet d’aider les acteurs de la distribution à réduire le temps d’attente en caisse, notamment en allant au-devant des clients dans les allées du magasin, et d’aider les professionnels de l’hôtellerie, de l’évènementiel, des transports ou de la livraison, à faciliter l’encaissement et ainsi accélérer leur transformation digitale.


Conforme aux normes de sécurité les plus élevées de VISA et Mastercard, la solution accepte les paiements sans contact de moins de 50 euros, ainsi que les paiements supérieurs nécessitant la saisie du code PIN. SoftPOS est par ailleurs compatible avec les solutions Apple Pay ou Google Pay.

« L’avenir est aux paiements mobiles et à une société sans cash. Grâce à ce partenariat stratégique avec Phos, nous pouvons désormais proposer aux commerçants de toutes tailles une solution de paiement mobile à la fois simple et abordable. Comme en témoigne le rachat de Mobeewave par Apple, le marché des terminaux de paiement sur smartphone est prometteur, et le logiciel SoftPOS s’intègrera tout naturellement aux solutions intégrées de communication et de commerce conversationnel de CM.com » explique Jeroen van Glabbeek, PDG de CM.com.