Pas de transformation digitale sans ERP

eureka - Henri Stuckert
Par Henri Stuckert, Président Directeur Général d’Eureka Solutions

La transformation digitale des entreprises est indiscutablement le sujet qui  occupe les sociétés de tous les secteurs d’activité qui doivent nécessairement moderniser leur système d’information pour répondre efficacement aux nouveaux enjeux du marché et rester compétitives. Dans ce contexte, une récente étude met en avant que plus de 78 % des entreprises envisagent de faire évoluer leur SI sur les cinq prochaines années. Mais derrière cette intention, comment procéder pour permettre à cette transformation numérique d’exister ? 

S’appuyer sur des solutions structurantes

Force est de constater que s’appuyer sur un système de gestion performant permettant de s’adapter aux nouveaux usages (Intelligence artificielle, mobilité, etc.) est fondamental. Sans ce prérequis, il est clairement impossible de lancer pragmatiquement sa transformation digitale. L’ERP souvent présenté comme d’un autre temps est donc la composante clé qui va permettre à l’entreprise de lancer sa nouvelle stratégie de croissance.

Partant de ce constat, il convient ensuite de ne pas se tromper sur la sélection de l’ERP. En effet, un ERP est un système qui doit être pensé à long terme dans la mesure où il pilotera les processus de gestion stratégiques et opérationnels de l’entreprise : commerce, finances, stocks, ressources humaines, logistique, achats, GPAO, etc. En ce sens, on remarquera qu’il est utile, avant de sélectionner son ERP, de s’assurer que ce dernier pourra supporter les innovations à venir et bénéficier plus généralement de la souplesse nécessaire pour tirer avantage des technologies émergentes.

Pas de transformation digitale sans intégration des besoins métiers

Bien que la transformation digitale soit en grande partie une question de technologies, n’oublions pas qu’elle n’aura aucun impact si elle fait fi des contraintes et attentes métiers propres aux secteurs d’activités.  Ainsi, que ce soit pour des industriels ou pour le négoce par exemple, les fonctionnalités attendues par les clients seront bien différentes et il ne sera pas opportun d’utiliser des solutions transversales. Les équipes ne seraient alors pas productives. 

Au même titre qu’il est important d’apprendre à marcher avant de courir, une transformation digitale réussie d’une entreprise nécessite d’être menée dans le bon ordre. Ainsi, l’ERP doit être pris en considération dès le lancement de son projet. 

Structurant, il sera en effet le chef d’orchestre qui pilotera les flux hétérogènes de l’entreprise, de ses partenaires et de ses clients. Attention donc à ne pas tout miser sur le futur et céder à la tentation de s’affranchir de socles technologiques stables pour poser les bases d’un système d’information moderne et performant.