Formation à la cybersécurité : l’importance de l’implication des apprenants

Formation à la cybersécurité : l’importance de l’implication des apprenants

Par Michel GERARD, CEO de Conscio technologies 

Dans un monde où chaque clic peut ouvrir la porte à des cybermenaces, l’engagement des apprenants dans leur formation à la cybersécurité est devenu crucial. Alors, comment transformer cette nécessité en un voyage captivant pour eux ? L’erreur humaine, ce terme souvent cité masque une réalité bien plus complexe. Derrière chaque « erreur », il y a une histoire, un individu. L’apprenant détient entre ses mains le pouvoir de changer le cours de cette histoire.

Éveiller la conscience, pas juste cocher une case

La sensibilisation à la cybersécurité ne doit pas être un fardeau, mais une quête engageante. Imaginez un programme de formation où chaque module est une étape d’un voyage, chaque leçon un défi à relever. Voilà notre vision. Pourtant, le défi est de taille. Comment captiver un public qui pense n’avoir ni le temps ni l’envie de se former ? La réponse réside dans l’implication. Il est utile d’utiliser des techniques issues de la psychologie de la persuasion, transformant l’acte d’apprendre en un engagement personnel.

Mais pourquoi est-ce si crucial ? Parce que les conséquences d’une cyberattaque ne se limitent pas à des pertes financières, elles touchent à l’essence même de notre intégrité numérique et personnelle.

Chaque organisation doit réfléchir à ce point : est-ce qu’un programme de sensibilisation standard peut vraiment transformer ses employés en remparts contre les cybermenaces ? La réponse est non. L’implication crée la différence. Engager les apprenants, c’est leur montrer qu’ils ne sont pas simplement un maillon de la chaîne de sécurité, mais surtout son gardien.

La montée en puissance de la sensibilisation impliquante

C’est dans cette optique que la démarche de sensibilisation impliquante est un must have. Associant sa pratique aux découvertes de psychologues d’Aix-Marseille Université, Conscio Technologies a mis en œuvre une démarche qui s’appuie sur 4 piliers et 12 techniques de psychologie de la persuasion et de l’engagement appliquées à la sensibilisation cybersécurité.

Ainsi, chaque collaborateur s’engage dans une voie où le piratage informatique ne passera pas par lui. Parce que, au fond, la meilleure défense contre les cybermenaces, c’est un employé conscient, impliqué et préparé. Il faut donc absolument concentrer ses efforts sur l’implication du collaborateur dans le processus de sensibilisation à la cybersécurité et le positionner au centre de son dispositif.

CATEGORIES